Evaluer l'état des populations des papillons ciblés par le projet

Comment proposer des actions efficaces si nous ne connaissons pas l’état actuel des populations et des habitats ! Beaucoup d’informations étant anciennes ou incomplètes, il est important en début de projet de réviser ces données et de les confronter avec la situation actuelle. Cela signifie de passer du temps sur le terrain, d’identifier les zones d’habitat favorables, de recenser les papillons lors de leur période de vol et les chenilles sur les plantes nourricières. Cela signifie également de déjà localiser les sites où des restaurations pourraient être possibles (voir plus bas). Bref, de récolter le maximum d’informations afin de planifier toutes les activités futures.

Ces inventaires seront essentiellement réalisés pendant les deux premières années du projet. Ils se feront au printemps pour les deux espèces puisque ces papillons ont une période de vol relativement hâtive (de la mi-avril à la fin juin). Ces inventaires de papillons seront complétés par des recensements de nids de chenille pour le Damier de la succise (en septembre), et par des inventaires d’habitats.

Lettre d'information

Intéressé par notre projet ? Inscrivez-vous pour être informés de l'avancement de nos actions.

Désinscrivez-vous de notre newsletter

Partenaires