Les bassins hydrographiques tributaires de l'Amblève

Les sites Natura 2000 repris dans cette sous-zone correspondent au lit majeur de l'Amblève supérieure de sa source jusqu’au village de Baugné ainsi que de quatre rivières typiquement ardennaise qui sont des affluents de l'Amblève :


•    la vallée de la Holzwarche de sa source à la Warche,
•    la vallée de la Warche de sa source jusqu’au village de Robertville,
•    le Rechterbach et
•    la vallée de la Salm.

Plusieurs milieux aquatiques viennent enrichir cette zones, dont les eaux courantes des différentes rivières et les eaux stagnantes des plans d'eau qui constituent des habitats de reproduction et/ou de nourrissage pour la Cigogne noire (Ciconia nigra), le Martin-pêcheur (Alcedo atthis) et, en période de migration, le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) et la Sarcelle d'hiver (Anas crecca). Des mégaphorbiaies rivulaires à reine des prés se retrouvent dans les zones inondables non-exploitées. Elles sont souvent en contact avec d'autres milieux humides de grande valeur patrimoniale comme les bas-marais acides, les prairies humides abandonnées, les prés à joncs à tépales aigus (Juncus acutiflorus) ou les prairies à canches cespiteuses (Deschampsia cespitosa) et renouées bistortes (Bistorta officinalis).

Réserve naturelle Natagora de la Holzwarche (© Alexander Rauw)


La partie forestière de la zone héberge des superficies importantes de vieilles hêtraies acidophiles à luzule blanche, surtout à l’est, ainsi que de la chênaie pédonculée à bouleaux sur les sols hydromorphes. Les autres habitats forestiers d'intérêt communautaire représentent de plus petites superficies. Le principal est la chênaie-boulaie à molinie. Deux autres sont prioritaires : les boulaies tourbeuses et l'aulnaie rivulaire.

Il s'agit aussi d'une sous-zone importante pour l'avifaune, et plus particulièrement pour le Tarier des prés (Saxicola rubetra), le Râle des genêts (Crex crex) et la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio). Les prairies de fauche ainsi que les fonds de vallées offrent aussi des terrains de chasse pour le Milan royal (Milvus milvus), le Milan noir (Milvus migrans), la Cigogne noire (Ciconia nigra) et la Bondrée apivore (Pernis apivorus) ainsi que des zones d'hivernage ou de halte pour la Bécassine des marais (Gallinago gallinago). Les fonds de vallées riches en bistorte accueillent, en toute logique, le Cuivré de la bistorte (Lycaena helle).

Réserve naturelle Natagora de la Warche (© Gaëtan Bottin)

Lettre d'information

Intéressé par notre projet ? Inscrivez-vous pour être informés de l'avancement de nos actions.

Désinscrivez-vous de notre newsletter

Partenaires